Histoire et contexte

La minorité Banhar

Le Vietnam est un pays en voie de développement. Il regroupe près de 54 ethnies différentes. Chacun a sa culture, son mode de vie, son dialecte et ses traditions. Certaines ethnies sont éparpillées dans les régions montagneuses avec des conditions de vie beaucoup plus difficiles à cause des catastrophes naturelles qui sont une barrière pour le développement de l’économie de la région.

Cette région fut d’ailleurs le théâtre de violents affrontements durant la guerre du Vietnam.

La plupart des enfants de la minorité ethnique Bahnar sont issus des milieux sociaux défavorisés vivant dans la région de Kon Tum sur les hauts plateaux du Centre du Vietnam

Cette région de Kon Tum possède une activité d’agriculture et d’élevage. Les paysans cultivent ici essentiellement le manioc, la canne à sucre, la banane et le riz car la terre et le climat ne leur permettent pas encore une grande diversité agricole.

Les problèmes les plus vitaux dans cette région reculée sont l’accès à l’eau potable, les soins de santé, l’hygiène et l’éducation des enfants.

L’investissement dans les infrastructures comme l’école, les ponts et les routes est encore insuffisant. Les enfants doivent marcher des heures en traversant de nombreux obstacles, au péril de leur vie, avant d’arriver à l’école. Pour cette raison et également parce que leurs familles sont très pauvres, beaucoup d’enfants sacrifient leur éducation et leur santé pour travailler aux champs avec leurs parents.

Fermer le menu